Résidences d’écrivain

Centre de ressources littérature et écriture en Pays de Loire, Le Grand R- Scène nationale, à La Roche-sur-Yon – Du 4 au 13 novembre 2009

De très beaux moments lors de cette résidence parfaitement préparée par l’équipe de la Maison Gueffier, menée par Christophe François.

Une lecture publique, un atelier Livres en poche, un stage d’écriture sur deux jours, des rencontres avec des enfants, des collégiens, des étudiants de l’IUFM, des associations culturelles et d’entraide, telle la Fédération des œuvres laïques, l’Association des Familles rurales, le Bout du Tunnel.

Gueffier

Chaque fois, des échanges différents mais toujours riches, avec cette sensation enthousiasmante d’un désir de lecture très fort chez tous les participants. Non, la littérature contemporaine n’est pas à l’agonie! La demande est là, l’exigence aussi et cette solidarité qui m’a frappée entre des personnes aux parcours très divers mais toutes conscientes de l’importance des livres pour vivre mieux, pour échanger des idées, des émotions, se remettre en question ou se sentir plus heureux, tout simplement.
Merci à eux de m’avoir fortifiée dans l’envie d’écrire (comme une boisson revigorante!) Notre métier, solitaire, ne trouve sa justification que par ceux et celles qui nous lisent.

La Maison Gueffier m’a donné aussi le grand plaisir de pouvoir accueillir tout le mois de novembre mon ami artiste peintre Dominique Jalu. Sa série sur les empreintes a suscité beaucoup de questions et d’une façon générale, ses toiles ont été très admirées. (On peut en avoir une idée en consultant son site http://jalu.ouvaton.org)

.

.

VendeeSur cette photo, je suis invitée à un repas vendéen (eh oui, on en profite!) avec l’Association des Familles rurales.

.

.

.

.

.


.

Trois mois de résidence en Picardie- Automne 2007

Cafe_Litteraire

Trois mois de résidence dans le Val de Nièvre, en Picardie, m’ont permis de rencontrer toute une population, les grands lecteurs comme ceux « qui ne lisent jamais » ou qu’un Auteur impressionne, a priori. Tout cela a été possible grâce au réseau des médiathécaires, les « petites souris du Val de Nièvre » comme elles se nomment, avec la modestie et l’humour qui ne les quittent jamais. Dans « L’Affaire Elisabeth Motsch », joli livret sous forme de polar, elles en racontent, photos à l’appui, les péripéties: ateliers d’écriture avec des adultes, ou des adolescents, ou des enfants; rencontres avec des historiens et découverte du patrimoine industriel de cette vallée ouvrière; lectures et mise en espace de mes textes avec « les Diseurs »; échanges avec des retraités, avec des personnes handicapées, avec des classes.
Ici, le Café Littéraire, où chacun pouvait apporter un livre de son choix, en parler aux autres, en lire un extrait. Superbe soirée d’échanges !

affiche_les_gOssesEt puis, ce travail étonnant avec la compagnie Les gOsses. A Karine Dedeurwaerder, metteur en scène, je donnais les premiers jets d’un roman en train de s’écrire, inspiré de l’histoire de la vallée. De ces « brouillons », elle tirait des idées pour une pièce de théâtre, que la compagnie montait, au fur et à mesure, avec beaucoup de liberté. Que tous soient remerciés ici pour leur énergie et leurs talents multiples!
La pièce, créée les 29 et 30 janvier 2008 à Bettencourt-Saint Ouen, s’intitule comme le roman: « La seconde mort d’Axel T. »

Le roman « La seconde mort d’Axel T. » a été publié en mai 2009, à l’Ecole des Loisirs, dans la collection Medium (pour les adolescents).