Qu’est-ce-qu’on dit ?

Ratatinette, c’est la dame de la cantine. On l’appelle comme ça parce qu’elle est toujours prête à ratatiner quiconque critiquerait sa cuisine. Ratatinette trouve que les enfants ne sont pas assez polis. Pourtant, quand elle est fâchée, elle manie les gros mots aussi bien que la louche en fer.

Antonin aime bien Ratatinette. Il est peut-être le seul. Les CM2, par exemple, ont prévu un drôle de plan pour le jour où l’inspecteur viendra à la cantine.

Extraits

« On dit de drôles de choses sur l’école primaire de la rue des Trois-Frères.

J’aurais préféré ne pas m’en mêler.

Mais chaque soir, des enfants viennent me voir pour tout me raconter. Ils ne veulent pas garder ces histoires horribles pour eux seuls. Je les comprends, je suis comme eux!

C’est pourquoi, si vous voulez bien, je vais tout vous répéter…  »


(…) « Et voilà qu’un jour, la cantine devient pire que l’enfer.

Silence absolu. Toutes les gorges nouées. La Ratatinelle est dans une colère noire. Gare à celui qui, soupirera trop fort. Même pas un « Qu’est-ce qu’on dit ? Nom d’un scrogneugneu ! Qu’est-ce qu’on dit ?  » On n’entend plus les frites voler.

Il va y avoir une inspection, paraît-il.

Suite à une lettre anonyme.

– Ce n’est pas à cause des gros mots qu’il y a une inspection, affirme le directeur pour la rassurer. C’est juste un contrôle d’hygiène et de diététique. Pour s’assurer que les enfants mangent assez d’épinards, par exemple. », mais ce n’était rien de tout ça. »

L’École des Loisirs
Collection Mouche

1996

Illustrations de Véronique Deiss