Le prince qui voulait voir le monde

Dans son palais, le prince Espoir du Jour a tout pour être heureux, mais il rêve de grands espaces et de pays merveilleux où le bonheur serait parfait. Sur les conseils de son amie la fée Coquelicot, il s’embarque pour un long voyage, seul aux commandes de l’avion de ses parents.

Il visite l’île aux coquillages, l’île aux parfums, l’île aux sourires… Toutes ressemblent au paradis, et pourtant, chacune recèle un affreux secret.

Mais alors, le bonheur parfait où se cache-t-il ?


Extraits

(…) p.27: « Espoir du Jour se sentait en confiance. Il leur posa donc une question :

– J’ai remarqué qu’il n’y avait aucune fille ni aucune femme dans les rues. Où sont-elles ?

Les deux frères prirent un air gêné. Et comme le prince reposait sa question ils eurent des petits rires de grenouilles. A ce moment-là leur père, qui faisait la sieste à l’étage, descendit à la boutique.

-Vous avez bien accueilli l’étranger, j’espère ? Vous lui avez donné du thé et des gâteaux. Non ?

Il disparut derrière un rideau et revint avec un plateau chargé.

Espoir du Jour dégusta le thé et les gâteaux. »

 

(…) p. 47 : « Un homme et une femme l’abordèrent , un peu plus loin, sourire aux lèvres.

– Tu veux un autographe ? Nous sommes des stars de cinéma. Nous gagnons beaucoup d’argent. Et toi ? Ici, tout le monde est riche !

– Tout le monde ?

– Tous ceux qui vivent de ce côté du mur ! Les autres, que pour rire nous appelons les esclaves, ceux-là ne sont pas riches. Et je te recommande de ne pas leur parler.

– Vous ne leur parlez jamais ?

– On ne les connaît pas, ils sont sûrement dangereux ! Mais tu sembles tout ignorer ! « 

L’École des Loisirs Collection Mouche

2015

Illustrations de Philippe Dumas